21 décembre 2017 (Paris) – Soutenance de thèse de Mehdi Langlois

Mehdi Langlois soutiendra sa thèse le 21 décembre 2017 à 15h sur le sujet « Conception et réalisation d’un gradiomètre de gravité à atomes froids », préparée au SYRTE sous la direction de Franck Pereira dos Santos et l’encadrement de Sébastien Merlet.

La soutenance aura lieu dans l’amphithéâtre de l’Institut d’Astrophysique de Paris (IAP), devant un jury composé de Christophe Daussy, Laurence Pruvost, Saïda Guellati-Khélifa, Philippe Bouyer et Bruno Desruelle. L’entrée se fera au 77 avenue Denfer-Rochereau, 75014 Paris.

⇒ Plus informations

Appel à projets FIRST-TF en cours

Cet appel à projets vise à soutenir des équipes du réseau FIRST-TF sur des projets ambitieux (projets de recherche, projets en partenariat avec les entreprises, projets de formation ou de diffusion des savoirs vers le public) et à renforcer les collaborations entre ses membres, sur des thématiques axées sur la métrologie Temps‑Fréquence, incluant ses interfaces et ses applications. Le projet proposé peut être à l’initiative de tout membre de FIRST-TF : laboratoire fondateur ou membre du 2nd cercle.

Date limite de soumission : 12 février 2018

⇒ Plus d’informations et formulaire de demande à télécharger sur la page « Appels d’offre » : http://first-tf.fr/opportunites/appels-doffre/

Pour toute question ou demande d’information relative à cet appel à projets, adressez votre message à ao@first-tf.com.

Jocelyne Guéna, Daniele Rovera et Michel Abgrall récompensés par le Prix LNE de la Recherche

Le LNE a récompensé, le mercredi 6 décembre 2017, trois chercheurs du LNE-SYRTE pour leurs travaux sur le temps-fréquence. Jocelyne Guéna, Daniele Rovera et Michel Abgrall ont reçu, des mains de Thomas Grenon, directeur général du LNE, le Prix LNE de la Recherche qui récompense les chercheurs contribuant à la réussite et à la réputation scientifique du LNE ainsi que du Réseau national de la métrologie française (RNMF) qu’il pilote.

Afin de réaliser le temps atomique international (TAI) et le temps universel coordonné (UTC), qui sont les échelles de temps sur lesquelles repose notre société, il est nécessaire de disposer d’étalons de fréquence d’une précision extrême. Jocelyne Guéna, Daniele Rovera et Michel Abgrall travaillent depuis plusieurs années, au sein de l’Observatoire de Paris, à la réalisation et à l’utilisation de ces étalons primaires de temps et de fréquence. Ils ont notamment mis en œuvre un ensemble unique de fontaines atomiques et développé des méthodes et des moyens qui conduisent, depuis plus de 10 ans, à une disponibilité exceptionnelle des étalons Temps-fréquence à une exactitude optimale.

Ils ont également développé une nouvelle méthode de réalisation d’UTC(OP), réalisation physique d’UTC de l’Observatoire de Paris et base du temps légal français, établie à partir d’un maser à hydrogène piloté à l’aide d’une ou plusieurs fontaines atomiques. Cette réalisation est l’une des meilleures au monde et ne diffère d’UTC que de quelques nanosecondes !

⇒ Communiqué de presse du LNE

Premiers résultats du satellite MICROSCOPE

Les premiers résultats du satellite MICROSCOPE confirment la théorie d’Albert Einstein avec une précision inégalée

Alors que la meilleure mesure du Principe d’équivalence, pilier de la relativité générale, n’avait pas été dépassée depuis 10 ans, les premiers résultats du satellite Microscope du CNES permettent de faire aujourd’hui 10 fois mieux.

Ces résultats démontrent, avec une précision inégalée, soit 2.10-14, que deux corps de compositions différentes (ici platine et titane) tombent dans le vide avec la même accélération. Le principe d’équivalence demeurant à ce stade inébranlable, il s’agit rien de moins que d’une nouvelle confirmation de la Relativité générale proposée par Albert Einstein il y a plus d’un siècle.

Après avoir analysé seulement 10% des données acquises, l’équipe qui analyse les données de Microscope, améliore la précision du test du Principe d’équivalence d’un facteur 10 ! Ce résultat obtenu par l’ONERA et les équipes de Geoazur (CNRS-OCA-Université Côte d’Azur-IRD) avec la contribution du CNES, du ZARM allemand est rapporté dans la prestigieuse revue scientifique Physical Review Letters: Phys. Rev. Lett. 119, 231101 (2017)

Il permet de confirmer que l’universalité de la chute libre et donc le principe d’équivalence sont des principes non violés. Microscope (MICROSatellite à trainée Compensée pour l’Observation du Principe d’Équivalence) a été lancé le 25 avril 2016. La phase des mesures scientifiques a débuté en décembre 2016 et permis la collecte de 1.900 orbites utiles à la mesure du Principe d’équivalence.

Voir le communiqué de presse CNRS/OCA – CNES – ONERA du 4 décembre 2017

3 articles sont désormais disponibles sur ARXIV:

https://arxiv.org/abs/1712.01176 Touboul et al

https://arxiv.org/abs/1712.00483 Bergé et al

https://arxiv.org/abs/1712.00856 Fayet

12 décembre 2017 – Soutenance d’habilitation à diriger des recherches de Sylvain Schwartz

Sylvain Schwartz soutiendra son habilitation à diriger des recherches sur le sujet « Nouvelles approches pour les mesures inertielles et l’information quantique avec de la lumière et des atomes ». La soutenance aura lieu mardi 12 décembre à 14h au Département de Physique de l’Ecole Normale Supérieure (24 rue Lhomond, Paris 5ème) en salle L363/L365. Elle sera suivie d’un pot en salle E509 (5ème étage du hall D du Département de Géoscience).

Abstract
Since its inception at the beginning of the twentieth century, quantum physics has triggered many practical applications including semiconductors and lasers. In turn, some of these applications allowed physicists to gain more control on quantum systems, holding great prospects for a second generation of applications where the laws of quantum physics are harnessed at the elementary level. The research that I have been involved in at Thales then at Harvard University spans across some of these applications, namely laser gyroscopes, atomic sensors and quantum simulators. I will describe a new type of ring laser gyroscope that we have developed at Thales, based on a solid-state gain medium, with the aim to reduce the cost and increase the lifetime of these devices. I will also discuss some recent proposals of enhancing the performance of optical rotation sensors with slow and fast light. I will then move on to our project of atom-chip interferometry with thermal atoms, and discuss the potential applications in the field of acceleration measurements. Finally, I will describe the work that I have been doing at Harvard on a quantum simulator based on a defect-free chain of 51 neutral atoms interacting through their Rydberg states, which can be programmed and operated in a regime where classical simulations are no longer tractable. To conclude, I will present some future directions in the field of quantum technologies exploiting the synergies between these different projects.

EFTF 2018: Call for papers

April 9th to 12th, 2018 at conference centre of the Museo dell’Automobile in Torino (Italy).

The European Frequency and Time Forum (EFTF) is an international conference and exhibition, providing information on recent advances and trends of scientific research and industrial development in the fields of Frequency and Time.

Authors are invited to submit abstracts of recent and original work of interest to the frequency control communities in the following topics:

  • Group 1: Materials, Resonators & Resonator Circuits
  • Group 2: Oscillators, Synthesizers, Noise, & Circuit Techniques
  • Group 3: Microwave Frequency Standards & Applications
  • Group 4: Sensors & Transducers
  • Group 5: Timekeeping, Time and Frequency Transfer, GNSS Applications
  • Group 6:  Optical Frequency Standards and Applications

Abstracts will be collected through a web-based submission tool.

Abstract Submission deadline: December 22nd, 2017

=> Details on abstract submission and conference information.