26 octobre 2017 Soutenance de thèse de Hélène Fleurbaey

Hélène Fleurbaey soutiendra sa thèse le 26 octobre 2017 à 14h sur le sujet « Métrologie de la fréquence de transition 1S–3S dans l’hydrogène : contribution au débat sur le rayon de charge du proton. Les travaux de thèse ont été réalisés au LKB sous la direction de François Nez.

La soutenance aura lieu dans l’amphithéâtre Durand sur le campus Jussieu de l’Université Pierre et Marie Curie (4 place Jussieu, 75005 Paris).

11 octobre 2017 Soutenance de thèse de Maxime Favier

Maxime Favier soutiendra sa thèse le 11 octobre 2017 à 14h sur le sujet « Mercury optical lattice clock: from high-resolution spectroscopy to frequency ratio measurements », préparée au SYRTE sous la direction de Sébastien Bize et encadrée par Sébastien Bize et Luigi De Sarlo..

La soutenance aura lieu  en Salle des séminaires (sous-sol) de l’Institut d’Astrophysique de Paris (IAP) au 98 bis boulevard Arago, 75014 Paris, devant un jury composé de Martina Knoop, Leonardo Fallani, Thomas Udem, Philippe Grangier et Jean-Michel Raimond.

La soutenance sera en anglais.

⇒ Plus d’informations

 

4 octobre 2017 – Soutenance de thèse de Théo Laudat

Théo Laudat soutiendra sa thèse de doctorat le Mercredi 04 octobre 2017 à 14h sur le sujet « Spontaneous spin squeezing in a spinor Bose-Einstein condensate trapped on an atom chip », préparée au SYRTE sous la direction de Noel Dimarcq et encadrée par Peter Rosenbusch, Carlos Garrido Alzar et Jakob Reichel.

La soutenance aura lieu en Salle des séminaires (sous-sol) de l’Institut d’Astrophysique de Paris (IAP) au 98 bis boulevard Arago, 75014 Paris, devant un jury composé de Isabelle Bouchoule, Christian Gross, Alice Sinatra, Jean-Philippe Brantut et Jocelyne Guéna.

La soutenance sera en anglais.

⇒ Plus d’informations

Alain Brillet et Thibault Damour lauréats 2017 d’une double médaille d’or du CNRS

Le CNRS a attribué pour 2017 deux médailles d’or aux physiciens Alain Brillet et Thibault Damour qui sont récompensés pour leurs contributions majeures à la détection des ondes gravitationnelles.

Les mesures de précision extrême sont à l’honneur avec cette récompense prestigieuse puisque Alain Brillet, qui est directeur de recherche émérite CNRS à ARTEMIS (laboratoire membre de FIRST-TF), est expert de la stabilisation des lasers et de leur utilisation dans les détecteurs interférométriques d’ondes gravitationnelles.

⇒ Communiqué de presse du CNRS

Journée scientifique « La seconde atomique a 50 ans »

Il y a 50 ans, en octobre 1967, la Treizième Conférence Générale des Poids et Mesures décida de redéfinir l’unité de temps du Système International d’unités (SI), la seconde, à partir de la fréquence d’une transition de l’atome de césium.

Pour célébrer le cinquantenaire de cette définition atomique de la seconde, une journée scientifique « La seconde atomique a 50 ans » est organisée le 13 octobre à l’Observatoire de Paris. Cette journée est ouverte à un large public intéressé par les définitions de la seconde et le SI, les échelles de temps et les applications des références de temps-fréquence.

⇒ Informations et inscriptions

Soutenance de thèse « Définition et Mise en oeuvre d’un Nouveau Service de Positionnement Précis par GNSS »

Paulo de Oliveira, doctorant CIFRE de l’entreprise Geodata Diffusion (Hexagon Geosystems), du laboratoire GeF (Géomatique & Foncier) et du PPGCC (Programa de Pós-graduação em Ciências Cartográficas), présentera ses travaux de recherche en vue de l’obtention du titre de docteur du Cnam (Conservatoire National des Arts et Métiers) et de Unesp (l’Université de Sao Paulo), à l’occasion d’une soutenance publique qui aura lieu le :
05 septembre 2017 à 14 heures, à l’Université du Mans (maison de l’université, salle des conseils), sur le sujet :
Définition et Mise en Oeuvre d’un Nouveau Service de Positionnement Précis par GNSS

⇒ Résumé des travaux

Winter school on Physics with Trapped Charged Particles, 8-19 January 2018, Les Houches

In continuing the successful Winter School on the Physics with Trapped Charged Particles held in Les Houches (France) in January 2012 and 2015 (lecture notes available) we are happy to announce the third such school to be held this coming January 2018.  The school will take place from January 8-19, 2018 and applications are now open.
Deadline for applications: September 17th

⇒ More details about the school

Appel à idées R&T 2018 CNES pour les systèmes orbitaux

L’appel à idées R&T 2018 pour les Systèmes Orbitaux est ouvert sur le site https://rt-theses.cnes.fr/.

Les propositions d’idées devront être soumises sur ce site impérativement avant le 11 Septembre 2017 à 23H59.

Le site de soumission permet aux proposants de modifier les fiches déposées jusqu’à la fermeture du site ; seules les fiches complètes lors de la fermeture seront prises en compte.

Désormais les appels à propositions de sujets de thèse à caractère scientifique et technique ont été regroupés. Les thèses qui nécessiteront des accompagnements techniques (approvisionnement, moyens d’essai, …) devront inclure dans le descriptif du travail de thèse, les éléments relatifs à ces activités et à leur financement. Les propositions de R&T en accompagnement de thèse, ne seront par conséquent plus éligibles dans le cadre de l’appel à idées R&T.

Les dates d’ouverture, de fermeture et  les conditions de l’appel à proposition de sujets de thèses seront précisées ultérieurement sur ce site.

⇒ Tous les appels d’offre

30 juin 2017 – Soutenance de thèse de Nicolas VON BANDEL

Nicolas VON BANDEL soutiendra sa thèse le 30 juin 2017 à 14h, 0C-140 (Auditorium) – III-V Lab Campus Polytechnique 1 avenue Augustin Fresnel 91767 Palaiseau sur le sujet « Développement et étude de diodes laser à faible bruit émettant à 894 nm pour horloges atomiques compactes au Césium ». Ce travail a été réalisé en collaboration entre l’Institut d’Electronique et des Systèmes (Montpellier) et III-V Lab (Palaiseau).

Résumé : Ce travail de thèse porte sur la conception, la réalisation et l’étude de sources laser à semi-conducteur de haute cohérence, émettant à 894 nm, pour application aux horloges atomiques à Césium compactes, pompées optiquement. Nous nous intéressons plus particulièrement aux lasers à émission par la tranche, dits ”Distributed-Feedback” (DFB), pompés électriquement. L’objectif est d’obtenir un laser monomode en fréquence, à faible seuil, à rendement optique élevé et de largeur de raie inférieure à 1 MHz. Nous traitons d’abord de la conception et de la caractérisation au 1er ordre des diodes DFB, jusqu’à leur mise en modules pour horloge, puis nous effectuons une étude approfondie des propriétés physiques de l’émission laser en terme de cohérence temporelle, en introduisant une nouvelle méthode universelle de caractérisation du bruit de fréquence optique. Enfin, nous nous intéressons aux propriétés spectrales de l’émission en configuration d’asservissement sur une raie de fluorescence du Césium (”Dither-Locking”). Nous montrons que les propriétés intrinsèques du composant satisfont aux exigences du système industriel tel qu’il a été défini lors de l’étude.

Mots-clés : Diodes laser, faible bruit, 894nm, horloges atomiques au Césium, métrologie du bruit de fréquence, largeur de raie en asservissement