Oscillateurs

Les références actuelles de temps ou de fréquence sont quasiment toutes fournies par des oscillateurs. En fonctions des exigences de précision des applications, ces oscillateurs fonctionner librement ou être asservis soit sur des références atomiques (horloges atomiques) soit sur des signaux de synchronisation externes (transmis par radio, internet, …).

Les membres de FIRST-TF mènent des activités pour développer et améliorer différents types d’oscillateurs, fonctionnant dans le domaine micro-onde ou optique. En terme de performances purs, les oscillateurs sont caractérisés par leur pureté spectrale (ou plus exactement la densité spectrale de puissance de leur bruit de phase) et leur stabilité de fréquence.

 

OSCILLATEURS RADIO-FREQUENCES ET MICRO-ONDES

Différents types d’oscillateurs micro-ondes sont aujourd’hui utilisés dans des applications très variées, depuis les fours à micro-ondes aux communications par satellites. Nous en détaillerons le principe et les performances, en précisant les membres de FIRST-TF (laboratoires, industriels) impliqués dans les activités de R&D correspondantes.

Oscillateurs à quartz    (FIRST-TF → FEMTO-ST, AR-Electronique, Cristal Innov, Gemma, Oscilloquartz, RakonSyrlinks, ONERA, CNES, DGA)

Oscillateurs cryogéniques à modes de galerie (FIRST-TF → FEMTO-ST)

 

OSCILLATEURS OPTIQUES – LASERS ULTRASTABLES

Lasers ultrastables (FIRST-TF → SYRTE, FEMTO-ST, LPL, PIIM, Sodern, CNES, DGA)

A noter que les oscillateurs optiques (lasers ultra-stables) peuvent être utilisées, combinés à des peignes de fréquences optiques (lasers femtosecondes pulsés) pour générer des signaux radio-fréquences ou micro-ondes de très hautes performances. Ces techniques innovantes permettent l’obtention de très hautes puretés spectrale et stabilités de fréquences, au prix néanmoins de dispositifs assez volumineux (quelques litres) et assez complexes, encore bien éloignés des utilisations grands-publics.